BACH-coverfron-sRGB.jpg

Crescendo, Belgium - Le retour de la flûte à bec

July 31, 2016

Jean-Baptiste Baronian

Crescendo, Belgium
Le retour de la flûte à bec
Le 26 août 2016 par Jean-Baptiste Baronian

Markus ZAHNHAUSEN
(° 1965)
Recordare
Fabrice BOLLON
(° 1965)
Your Voice out of the Lamb
Günter KOCHAN (1930-2009)
Music for Alto Recorder, 25 Strings Instruments and Percussion
Michala PETRI (flûte à bec), Odense Symphony Orchestra, dir. : Christoph POPPEN
DDD–2016–54’ 04’’–Textes de présentation en anglais, allemand et français–OUR Recordings 6.220614
Également appelée flûte douce, la flûte à bec a été au Moyen Âge d’un usage courant dans la musique populaire et sa technique s’est améliorée au cours des siècles, avant de séduire au XVIIe et au XVIIIe la plupart des compositeurs. On sait ainsi que Jean-Sébastien Bach a souvent utilisé la flûte à bec par groupe de deux dans une bonne vingtaine de ses cantates et que, pour sa part, George Philip Telemann l’a littéralement magnifiée à travers de très nombreuses partitions (sonates, trios, quatuors, suites, concertos, etc.). Après un silence de plus de cent cinquante ans, il aura toutefois fallu attendre le XXe siècle pour qu’elle intéresse de nouveau des musiciens de toute premier plan, de Paul Hindemith à Benjamin Britten, ou de Hans Werner Henze à Luciano Berio, en passant par Michael Tippett ou Louis Andriessen. Peut-on pour autant parler de renouveau de la flûte de bec ? Est-ce que dans la grande majorité des œuvres où elle intervient, elle ne jouerait pas plutôt un rôle anecdotique, malgré le fait qu’elle arrive à produire des effets sonores tour à tour raffinés et insolites ?
Le présent CD rassemble trois œuvres peu connues ressortissant au répertoire contemporain de la flûte à bec et interprétées par Michala Petri, toujours disponible quand il s’agit de participer à des créations mondiales. Au vrai, ces trois œuvres n’ont rien d’extraordinaire et semblent constituer des exercices de style – exercice dont s’acquitte plutôt bien Günter Kochan, un des rares compositeurs de la RDA à n’avoir pas sacrifié tout son talent au réalisme socialiste.
Jean-Baptiste Baronian
http://www.crescendo-magazine.be/2016/08/le-retour-de-la-flute-a-bec/